Quand San Fransisco s'allume...

17 Mar 2018

 

Notre camping car est en panne, au garage à San Diego. Et là, sur la carte, San Fransisco, au nord... Ce nom nous fait rêver: nous décidons alors de louer un camping car de remplacement et d'y aller quand même!

 

Après un petit 800km (oubliez les distances européennes en Amérique du Nord), nous sommes arrivés en ville par le Bay Bridge... et nous nous sommes vite rendus compte que ça n'allait pas le faire!

 

San Fransisco en camping car

 

Le mieux, évidemment, c'est de se parquer à l'extérieur et de revenir visiter la ville sans le camping car parce que: certaines rues sont interdites aux véhicules aussi lourds, certaines autres sont très très raides, les parkings publics ont une hauteur maximum et se parquer sur la rue c'est trop étroit (nous l'avons fait quand même en priant pour que personne ne raie la carrosserie).

 

Donc, se parquer à l'extérieur. Au sud de la ville vous avez plusieurs RV Park. Après une petite recherche, la constatation c'est qu'ils étaient soit hors de prix, soit mal entretenus, soit les deux. En plus, un RV park ça veut dire une place de camping qui ressemble à une place de parc, zéro nature, zéro intimité, bref, ce n'est pas le rêve.

 

Notre préférence va toujours aux State parks, les places de camping sont en pleine nature, les enfants peuvent jouer, il y a un coin pour faire du feu, le rêve. Proche de San Fransisco, il y a Rob Hill Campground mais ils n'acceptent pas les camping car, ça va si vous dormez sous tente.

 

Nous avons choisi le Samuel P. Taylor State Park. Le camping est dans une magnifique forêt de sequoias, il coûte 35$ la nuit et c'est un vrai bonheur après l'animation de la ville. Les places n'ont pas d'électricité mais elles sont grandes, confortables et en pleine forêt (je sais, je l'ai déjà dit). Autour du camping il y a de belles balades (des "trails") à faire, notamment le Pioneer Tree Trail qui vous permettra de vous promener parmi des arbres majestueux.

 

 

Si vous ne souhaitez pas y dormir, allez-y juste pour la ballade: à côté du parking il y a un très joli coin pique-nique avec des tables et des coins grillades.

 

Et pour rejoindre San Fransisco?

 

Nous avons LE super plan: rendez vous à Sausalito à 35 mn du Samuel P. Taylor State Park où vous pourrez parquer votre véhicule sans problème et prendre le ferry! Facile et économique.

Arriver à San Fransisco par la mer vaut la peine car durant le trajet vous aurez tout le temps de mitrailler le Golden Gate et d'admirer le skyline de la ville. En prime, vous passez juste devant Alcatraz, tout ça pour quelques dollars au lieu de la fortune pour les  croisières qui proposent le même tour!

 

Les cable cars

 

Nous avons passé UNE journée à San Fransisco, et pour en profiter un maximum on s'est promenés en cable car bien sûr! 

Avec le ferry vous arrivez au Pier 39 (quai 39), de là il est facile de rejoindre à pieds l'arrêt de Fisherman's Wharf et faire tout le trajet jusqu'à Market Street avec la ligne Powell-Hyde. Ensuite vous pouvez revenir depuis Market Street jusqu'à Bay Street avec la ligne Powell-Mason. Vous êtes perdus? Regardez la carte.

 

A chaque terminus il y a une plaque tournante qui remet le tramway dans le bon sens, un spectacle à ne pas louper! Par contre, il y avait beaucoup d'attente, presque une heure. Un type du coin nous a alors donné l'astuce: faire un ou deux arrêt à pieds et héler le cable car quand il passe. Ni vu ni connu vous êtes à bord en 5 mn!

 

Se promener dans San Fransisco

 

C'est un petit miracle en soi aux Etats-Unis: on peut se promener à San Fransisco, à pieds! 

Marcher le long des quais est un chouette endroit où commencer: il y a de l'ambiance, des musiciens de rue, des vendeurs de sandwichs au crabe hors de prix, des bâtiments de brique rouge et beaucoup d'animation (et de touristes).

Pour avoir une jolie vue sur la ville et voir un peu de vert, essayez les parcs, qui sont des collines et donc offrent de bons points de vue, comme à Corona Heights Park.

Et sinon bien sûr, vous pouvez sauter de votre cable car à chaque arrêt pour vous ballader un peu avant de remonter dans le suivant, c'est facile! Ne manquez pas de descendre à Lombard St si vous le pouvez, c'est une rue qui serpente d'une manière incroyable.

 

Si nous avions eu plus de temps, nous serions allés voir:

- le Golden Gate depuis Baker Beach

- le Mechanic Museum au Pier 41 (musée de vieux jeux d'arcade)

- le street art à Haight Ashbury

- le Cal Academy (musée des sciences interactif)

 

San Fransisco, une ville à part

 

Il y a quelque chose de particulier à San Fransisco. Difficilement cernable, comme un je-ne-sais-quoi dans l'air, qui donne l'impression de ne plus être aux Etats-Unis. Ou plutôt d'y être, mais sans le côté obscur de la force. Parce que mine de rien, si vous allez dans le fin fond du Kentucky, du Tennessee, du Texas ou de la Louisiane, ou même de la Californie, les Etats-Unis c'est un autre monde. 

 

Et à San Fransisco on respire, il y a comme une ouverture d'esprit qui se ressent plus qu'elle ne se voit ou se démontre. Une envie de plus, de mieux, de beau. Et ça nous a beaucoup plu.

 

 

 

Please reload

Featured Posts

Faire pousser des coraux à Bali

October 30, 2018

1/4
Please reload

Recent Posts

February 21, 2018

February 15, 2018

January 20, 2018

Please reload

Search By Tags
Please reload

Follow Us
  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
  • Google Classic
Get social with us!
  • Instagram - Grey Circle
  • Facebook
  • Pinterest
Newsletter