Que faire en Basse-Californie?

23 Feb 2018

Péninsule à l'ouest du Mexique, la Basse Californie étend ses paysages sur plus de 1500 km! De quoi prévoir un beau road trip.

 

 

La Basse Californie c'est une terre de grands espaces, de déserts et de solitude. De la terre rouge, le bleu intense de la mer et les taches vertes des cactus, c'est sûr, vous allez être dépaysé.

“On a l' impression de changer de pays quand on descend du ferry pour Baja: le rouge de la terre et les taches vertes des cactus à perte de vue jusqu'à toucher le bleu de l'océan.”

Les baleines

Nous sommes allés à San Ignacio (Baja California Sur) sur les conseils d'un guide italien rencontré quelques jours plus tôt. Nous avons réservé notre excursion avec Kuyima qui est sur la place du village et nous avons bivouaqué en face de l'église. Le lendemain nous avons rejoint le bord de mer et dormi dans le camping de la compagnie. Il vaut mieux dormir sur place parce que les mini bus partent tôt et il y a un bout de route.

On a vu plein de baleines grises ce jour-là, et à chaque fois c'était des cris de joie!

Des mamans, des bébés, qui sortent respirer, qui sautent hors de l'eau,...

 

Il faut le voir pour le croire, tant de baleines au même endroit, et elles sont curieuses, ou sympas je sais pas, mais en tout cas elles s'approchent des bateaux et parfois, oui parfois, elles restent pour se faire caresser. C'est vraiment incroyable: elles se tournent sur le dos, passe d'un côté à l'autre des bateaux, mettent en avant leur endroit à gratouilles préféré...

Le tour a duré à peu près une heure et demi, on a eu l'impression qu'il durait 5 mn tant c'était intense.

Si vous êtes en Basse Californie entre mi-décembre et mi-avril, n'hésitez pas et sortez votre porte-monnaie. Seul conseil pour ne pas être déçu: vérifiez le temps et parlez-en avec la compagnie, si il y a du vent le tour sera raccourci à cause des vagues

 

Les lions de mer

C'est bien pour eux que nous avons décidé de venir en premier lieu! Après une nuit en bivouac sur la plage d'El Tecolote nous sommes partis avec la compagnie Punta Baja avec départ de la plage Pichilingue (La Paz). De là nous avons fait le tour de l’île d’Espiritu Santo et de ses petites soeurs.

Après quelques haltes photogéniques nous sommes arrivés dans le royaume des lions de mer, et c'est un c’est un pur bonheur de les voir s’amuser dans l’océan: c’était un ballet de frimousses à moustaches qui vrillaient, plongeaient, faisaient des cabrioles et nous montraient tous leurs talents aquatiques.

Raoul avait sa combi de plongée (eau à 23 degrés) alors il est parti à leurs rencontres, et est revenu ravi mais avec de beaux trous de dents dans les manches. C'est mignon mais ça mord!

 

Les missions espagnoles

La Basse Californie a plusieurs missions qui valent le détour, comme ici celle de San Fransisco Javier.

Les églises sont jolies, l'histoire un peu moins: les jésuites ont amené la foi mais aussi des maladies qui ont décimé les populations indigènes. Le cours du jour a donc été sur le christianisme, la colonisation, la conversion et les épidémies.

Après plusieurs mois au Mexique, Vasco a appris à reconnaître Jesus et adore aller dans les églises pour le chercher en mode "où est Charlie". Il faut dire que les mexicains aiment les Jesus agonisants et sanglants, les vierges Marie en larmes et les saints sacrifiés. Sans parler des crânes d'évêques...

Avec le mérite de titiller leur curiosité, car jusqu'à maintenant ils avaient bien plus d'intérêt pour les mosquées: le chant du muezzin ça crée l'ambiance.

Nous verrons ce que cette éducation nomade judéo-christiano-islamique teintée d'hindouisme balinais donnera plus tard.

 

 

Notre itinéraire

Pour nos amis en road trip, il y a un point important à ne pas négliger: depuis Guerrero Negro direction le nord il n'y a pas de station essence pendant des centaines de kilomètres! Nous on remontait depuis le sud et on a commencé à transpirer en voyant la gauge descendre... On s'est arrêté à El Rosario, un restaurant qui avait un peu de diesel de secours à nous vendre. Pas de réseau téléphone non plus, mais il y a le wifi au restaurant et un téléphone fixe. Le parking est immense et on y a bivouaqué sans inquiétudes.

 

 

 

Please reload

Featured Posts

Faire pousser des coraux à Bali

October 30, 2018

1/4
Please reload

Recent Posts

February 21, 2018

February 15, 2018

January 20, 2018

Please reload

Search By Tags
Please reload

Follow Us
  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
  • Google Classic
Get social with us!
  • Instagram - Grey Circle
  • Facebook
  • Pinterest
Newsletter